C’est une première historique, les ventes d’iPhone baissent

Steve Jobs revient !!!! #ilsontbesoindetoi

Pour la première fois depuis le lancement de l’iPhone en 2007, Apple enregistre un recul des ventes de son produit phare.

Depuis près de dix ans, Apple affole tous les compteurs, battant chaque trimestre des records jusqu’à devenir la première capitalisation boursière du monde, avant d’être dépassé par Alphabet (ex-Google). Rien d’inquiétant cependant pour une entreprise qui possède un trésor de guerre considérable (plus de 200 milliards de dollars) et qui récupère même de l’or dans les iPhone et les Mac qu’elle a recyclé en 2015 (A 1 232 dollars l’once, la tonne récoltée lui a rapporté plus de 38 millions de dollars).

Néanmoins, lors de l’annonce des résultats de son premier trimestre fiscal 2016, la firme de Cupertino était bien obligée de reconnaître qu’un ralentissement était à prévoir. Son PDG, Tim Cook, avait d’ailleurs pris les devants en expliquant que les ventes d’iPhone devraient reculer lors du prochain trimestre… et elles ont reculé.

Pour la première fois depuis le lancement de son smartphone en 2007, les ventes d’iPhone ont reculé de 16 % sur un an et quand le produit phare de la marque s’enrhume, c’est l’ensemble des revenus du groupe qui tousse. Le chiffre d’affaires affiche en effet une baisse de 13 % sur un an mais atteint quand même 50,6 milliards de dollars tandis que le bénéfice net passe à 10,5 milliards de dollars (-22%).

1/4 des transactions sont des transactions mobiles

caapple

Concernant l’iPhone, 51,2 millions d’appareils ont été écoulés soit 10 millions de moins qu’il y a un an mais le smartphone à la pomme rapporte toujours énormément, près de 33 milliards soit 65% du chiffre d’affaires total de la firme. Il y a un an, les ventes d’iPhone rapportaient 40,3 milliards à Apple.

Malheureusement pour le géant américain, il ne peut pas compter sur ses autres produits pour atténuer la baisse. Les ventes d’iPad s’élèvent à 10,2 millions (4,4 milliards de dollars de revenus) contre 12,6 millions d’unités il y a un an (5,4 milliards de dollars) et les Macs sont victimes de la crise du marché du PC (-9% sur un an avec 4 millions d’unités écoulées).

ventesiphone

Partout dans le monde, les revenus sont en net recul, en particulier en Asie avec une baisse de 26% en Chine et de 25% dans l’Asie Pacifique. Seul le Japon résiste et affiche une belle progression de 24% sur un an. Outre-atlantique, la baisse est de 10% tandis qu’Apple limite la casse en Europe avec des revenus qui diminuent de 5%.

Des prévisions pessimistes pour le 3ème trimestre

Enfin, comme nous l’avions noté lors de l’annonce des précédents résultats, les services et les « autres produits » continuent de progresser. Portés par le succès d’Apple Music, les services ont rapporté près de 6 milliards ce trimestre soit 20% de plus qu’il y un an alors que les « autres produits » font encore mieux avec une hausse de 30% sur un an (2,2 milliards de dollars contre 1,7 milliards l’an passé).

Rappelons que cette catégorie comprend les Apple Watch. Tim Cook a d’ailleurs annoncé que les ventes de la montre connectée d’Apple ont dépassé celles du premier iPhone dans l’année suivant son lancement. Une comparaison qui vaut ce qu’elle vaut mais qui nous permet d’avoir enfin un chiffre concernant les Apple Watch, dont Apple a écoulé plus de 6,1 millions d’exemplaires.

Sanctionné du côté de Wall Street (-8%), Apple s’attend à un troisième trimestre difficile avec des prévisions pessimistes :

  • chiffre d’affaires entre 41 milliards de dollars et 43 milliards de dollars
  • marge brute entre 37,5 % et 38 %
  • charges d’exploitation entre 6 milliards de dollars et 6,1 milliards de dollars
  • autres produits/(charges) de 300 millions de dollars
  • taux d’imposition de 25,5 %

Source : Presse-citron (04/2016)

LES APPLIS GÉNÈRENT PLUS DE TRANSACTIONS ET PLUS DE VALEUR QUE LES SITES MOBILES

Les applis génèrent des paniers plus élevés, les utilisateurs consultent trois fois plus de produits et en ajoutent DEUX FOIS plus au panier que sur un site mobile … EXTRAIT  du rapport 4T2015 de CRITEO.

criteo

Criteo, la société technologique spécialiste du marketing à la performance, publie son rapport d’activité sur le commerce mobile pour le 4e trimestre 2015. Les conclusions du rapport se basent sur l’analyse de 1,4 milliards de transactions électroniques individuelles représentant plus de 160 milliards de dollars de ventes effectuées pendant un an à l’échelle mondiale.

Les quatre grandes tendances identifiées tout au long de l’année se confirment :
– Une croissance forte du commerce mobile
– Le smartphone gagne du terrain sur les tablettes et ordinateurs
– Les applications génèrent plus de chiffre que l’Internet mobile
– Le multi-device se démocratise

Il est de moins en moins pertinent d’adapter le contenu de ses campagnes en fonction du terminal, puisque les comportements multi-device sont en constante augmentation.

– En France, chez les plus grands e-marchands retail, près de la moitié (47%) des transactions en ligne ont été générées après un parcours multi-device au T4 2015.
– Parmi elles, 27% ont été conclues sur mobile.
– Ceux qui concluent leurs transactions sur un terminal mobile ont plus souvent un parcours multi-device : 50% des transactions smartphones sont issues d’un parcours multi-terminal, 51% des transactions sur tablettes, et 46% sur ordinateur.

criteo_1

Les applications génèrent des transactions plus nombreuses et plus élevées que les sites mobile.

Dans le monde en 2015, 54% des achats mobile dans le retail ont été réalisés via une application.
– Les utilisateurs d’applications consultent près de trois fois plus de produits (+286%) qu’en navigation web mobile, et en ajoutent presque deux fois plus au panier (+85%).
– Les applications génèrent des paniers plus élevés : 102$ en moyenne dépensés sur application mobile, 100$ sur ordinateur, et 92$ sur navigateur mobile.

Les tendances

– Les achats sur terminal mobile dans le monde comptent pour 35% des ventes de commerce de détail. En France le chiffre est de 25% (vs 21% au T4 2014).
– La Corée du Sud, pays le plus mature à ce sujet est à 61% de ventes online effectuées via un terminal mobile.
-Le smartphone a pris le dessus en France sur les achats mobiles en France avec 54% des transactions finalisées par ce biais,contre 46% sur tablette.

Source :  « CRITEO » (02/2016)

STAT OF THE DAY

Dans la poche ou à la main, les shoppers ne le quittent jamais. Ils utilisent leur mobile pour sélectionner leurs produits, vérifier leur disponibilité, regarder les avis, comparer les prix, s’informer sur les offres promotionnelles et